top of page

La méditation / Mindfulness à Lausanne, à Genève, à Fribourg
et en suisse romande avec Mindful-life.ch c'est…

...une découverte de différents cours méditation Lausanne, tels que le MBSR, MSC ou des parcours comme une initiation à la pleine conscience, prendre soin de soi ou vivre avec ses émotions. La méditation Lausanne et en suisse romande c'est aussi une heure de pause bienveillante et se relaxer, tous les mercredis soirs afin de méditer ensemble. 
Découvrez la Mindfulness Lausanne au travers des propositions à méditer seul, en groupe ou par zoom.
Que vous désiriez apaiser un trouble de l'anxiété, trouver des outils de gestion du stress ou des émotions, trouver la bonne méditation pour mieux dormir ou méditer pour lâcher prise d'un grosse journée de travail, nous sommes présent à vos côtés pour vous proposer une offre variée de pratiques méditatives de pleine conscience laïque ou Mindfulness. 

Plusieurs PARCOURS de découverte

mediter dans la nature

Initiation à la Mindfluness / Mercredis de pratiques
Méditation de pleine conscience

Lors de nos rencontres du mercredi soir, vous pouvez vous initier à la méditation de pleine conscience. Il s'agit de s'offrir 1h00 par semaine par Zoom afin de prendre pleinement conscience de ce que représente les pratiques spirituelles méditatives laïques de Mindfluness ou pleine conscience. 

Nous découvrons ce qu’est la pleine conscience en nous reliant à notre ressenti corporel et notre vécu mental en toute bienveillance. Nous développons la capacité d’observer ce qui se passe en nous dans l’instant présent, d’écouter ce qui est là, ici et maintenant, en relâchant petit à petit les jugements et l’autocritique qui surgissent automatiquement.

Nous nous faisons l’immense cadeau de nous offrir des pauses physiques et mentales afin de réguler notre stress, nos anxiétés et émotions.

 

Exemple de séances: Celles-ci se composent d'une méditation de mise en présence, d'un thème de séance, d'une méditation principale guidée ou non guidée. 

  • Qu’est-ce que la pleine conscience et comment la vivre ?

  • La respiration et les obstacles à la pleine conscience

  • La présence à nos pensées et à nos émotions

  • Les bienfaits de la bienveillance

  • S’ouvrir à son cœur et à la joie

  • Les émotions difficiles

  • développer son intelligence émotionnelle

Sont incluts: pratiques brèves, explications théoriques, partages et audios pour pratiquer chez soi entre les séances.

 

Quels sont les effets bénéfiques bio-psycho-sociaux :

 

  • Meilleure hygiène mentale, émotionnelle et physique (sommeil, digestion, etc.)

  • Réduction des troubles anxieux

  • Une meilleure capacité à retrouver son sommeil / méditation du soir

  • Apprendre à lâcher prise sur ce que nous ne devons porter

  • Développement de nos capacités attentionnelles et de notre pouvoir de concentration

  • Capacité à repérer le stress dans son ressenti corporel

  • Apprendre à connaître sa vie mentale

  • Utilisation de pratiques de quelques minutes au quotidien pour « nettoyer » son stress et libérer des émotions difficiles

  • Une relation à soi et aux autres de meilleure qualité

Prendre soin de soi par la méditation

Prendre soin de soi
Développer l'attention à soi et ses ressources

Ce parcours se fait par Zoom même si en temps hors COVID 19, nous sommes présent dans une salle à Lausanne.

Nous commençons par prendre conscience de ce qui nous motive à suivre ce cours. De brèves présentations, fondées sur les recherches en psychologie et neurosciences, nous éclairent sur ce qui fonctionne le mieux pour nourrir notre équilibre intérieur. Au moyen d’exercices et d’échanges en sous-groupe et en grand groupe, nous découvrons petit à petit notre façon personnelle de prendre soin de nous, celle qui est accessible, réalisable et motivant.

 

Un journal d’observation nous permet, de semaine en semaine, d’affiner notre perception de l’efficacité de nos actions et de les intégrer à notre vie quotidienne. Déroulement de nos cinq séances...

 

Séance 1 : Pourquoi prendre soin de moi ? 

Séance 2 : Comment prendre soin de moi ? 
Séance 3 : Comment prendre soin de moi en étant attentive/if à mon ressenti corporel et à mes pensées
Séance 4 : Qu’est-ce que ça change pour moi et dans mes relations ? 

Séance 5 : Comment je prends soin de moi tout en prenant soin des autres ?

Inclut : pratiques brèves, explications théoriques, partages et audios pour pratiquer chez soi entre les séances.

Voici les effets bénéfiques bio-psycho-sociaux reconnus:

  • Prévenir le burn-out et la surcharge mentale

  • Réduire son anxiété et éco-anxiété

  • Identifier ce qui nous freine, nos résistances et obstacles 

  • Découvrir comment prendre soin de nous en tout temps 

  • Reconnaître ce qui nous aide à travers notre ressenti corporel et nos pensées

  • Enclencher une spirale positive d’actions motivantes pour prendre soin de nous

  • Apprendre à mieux nous connaître

  • Doser le soutien à soi et aux autres

  • Construire une relation à nous-même et aux autres de plus grande qualité

  • Apprendre des méditation du soir bienfaisantes

Ce programme n'est actuellement pas proposé car un programme plus complet de bienveillance à soi, le programme MSC est proposé. 

Gestion des émotions

Mieux vivre ses émotions
Agréables ou désagréables en faire des alliées

Ce parcours se fait par Zoom même si en temps hors COVID 19, nous sommes présent dans une salle à Lausanne.

Les émotions sont les piments de la vie pour le meilleur et le plus difficile. Ce parcours nous invite à comprendre ce que sont les émotions et à identifier leurs messages. Nous apprenons à désamorcer nos réflexes de fuite et d’attaque afin d’accueillir les émotions difficiles et de passer à travers elles sans les entretenir. Les ressources de la bienveillance et de l’auto-compassion nous évitent de nous sentir submergé et nous apportent des outils essentiels pour notre santé émotionnelle et stimuler notre joie de vivre.

 

Séance 1 : Pratiquer la pleine conscience et le ressenti du corps
Séance 2 : Observer et comprendre nos émotions
Séance 3 : Entrer en amitié avec nos émotions difficiles
Séance 4 : Développer la bienveillance à soi et l’autocompassion
Séance 5 : Prendre conscience et développer nos ressources

Eléments inclus: pratiques brèves, explications théoriques, mises en situation, partages et audios pour s’entraîner.

 

Quelques effets bénéfiques bio-psycho-sociaux :

  • Prendre conscience des émotions 

  • Désamorcer le réflexe de fuir les émotions ou de réagir par la colère ou l’inertie

  • Traverser le ressenti des émotions dans le corps pour les libérer

  • Agilité accrue face aux émotions difficiles

  • Valorisation des émotions nourrissantes au détriment de l'anxiété et éco-anxiété

  • Constituer notre catalogue de souvenirs agréables

  • Connaissance de soi accrue

  • Méditation du soir pour mieux dormir ou s'endormir

Ce programme est actuellement intégré dans les mercredis soir de la méditation et dans nos retraites. 

  • Comment gérer mes émotions ?
    Les émotions font partie de nos vies, mais attention, comme pour nos pensées, nous ne sommes pas nos émotions ! Les émotions sont des messagères de notre coprs pour nous avertir d'un élément important. Les émotions sont aussi multiples, il peut y avoir plusieurs émotions en même temps à travers notre coprs comme par exemple la peur et la curosité. Il est donc primordial d'apprendre à détecter et à nommer le mieux que possible nos émotions car en les nommants, nous aidons notre corps à atténuer la vague émotionnelle. Une émotion ne reste normalement pas dans le coprs, il y a un pic émotionnel fort, puis elle redescends et perd en intensité. C'est la vie de l'émotion, elle arrive et elle repars. Sauf dans certains cas de dysfonctionnement où l'émotion se loge dans le corps par une crispation, une tension, une douleur et n'arrive pas redescendre, c'est là que nous parlons généralement de stress. Il s'agit donc de réguler nos émotions, en prenant conscience qu'elles sont présentes, en sachant du m ieux que possible les nommer, puis les aider à redescendre par exemple en leur donnant de la place dans le corps à chaque inspiration.
  • Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?
    L'intelligence émotionnelle est la capacité à comprendre et à gérer ses propres émotions et celles des autres. Elle comprend cinq principaux domaines : 1. La conscience de soi : Cela consiste à être conscient de ses propres émotions et de leur influence sur nos pensées et nos actions. 2. La gestion des émotions : Cela consiste à être capable de gérer ses émotions de manière appropriée et de ne pas laisser ses émotions prendre le dessus. 3. La motivation : Cela consiste à être capable de se motiver soi-même et de motiver les autres grâce à l'utilisation positive des émotions. 4. La compréhension des autres : Cela consiste à être capable de comprendre les émotions des autres et à utiliser cette compréhension pour mieux communiquer et travailler avec eux. 5. Les relations : Cela consiste à être capable de développer et de maintenir de bonnes relations avec les autres en utilisant l'intelligence émotionnelle. L'intelligence émotionnelle est considérée comme étant tout aussi importante que l'intelligence cognitive pour réussir dans la vie. Elle peut nous aider à mieux comprendre et à gérer nos propres émotions, à mieux comprendre les émotions des autres et à nous adapter à différentes situations.
  • Est-ce que la mindfulness peut prévenir du burnout ?
    Le burnout est un état de stress chronique et de fatigue émotionnelle qui peut survenir lorsqu'une personne s'épuise à force de faire face à des exigences professionnelles ou personnelles excessives. Les symptômes du burnout peuvent inclure la fatigue, la détresse émotionnelle, l'irritabilité, la perte de motivation et de passion pour son travail, et des troubles du sommeil. La mindfulness, en revanche, est une pratique qui vise à développer l'attention et la conscience de soi. Elle implique de porter une attention bienveillante à l'instant présent, à ses propres pensées et émotions, sans jugement. La pratique régulière de la mindfulness peut aider à réduire le stress et l'anxiété, et à améliorer la concentration et la clarté mentale. Bien que la mindfulness puisse être bénéfique pour prévenir le burnout en aidant les gens à mieux gérer le stress, elle ne constitue pas en elle-même une solution complète au burnout.
  • Comment la méditation peut-elle m’aider à réduire mon stress ?
    La méditation peut être bénéfique pour réduire le stress. La méditation de pleine conscience, en particulier, consiste à porter une attention consciente et bienveillante à l'instant présent, sans jugement. Cela peut aider à calmer l'esprit et à réduire le stress. La pratique régulière de la méditation peut également améliorer la capacité à gérer le stress et les émotions, ce qui peut aider à prévenir l'apparition de stress. Il est important de consulter un professionnel de la santé mentale pour évaluer les causes du stress et trouver des solutions adaptées. La méditation peut être utilisée en complément d'autres traitements pour le stress.
  • Comment réduire mon stress ?
    Il existe plusieurs manières de réduire le stress. Voici quelques astuces qui peuvent aider : 1. Pratiquer de la méditation de pleine conscience : La méditation répétée et régulière est un moyen efficace de réduire son stress et l’anxiété. Il s’agit de se poser dans un état de sérénité avec son corps et son esprit. 2. Pratiquer la relaxation : La relaxation peut aider à détendre le corps et l'esprit, ce qui peut réduire le stress. Il existe plusieurs techniques de relaxation, comme la respiration profonde, la visualisation et la relaxation musculaire progressive. 3. Faire de l'exercice : L'exercice physique peut aider à libérer les endorphines, qui sont des hormones qui peuvent améliorer l'humeur et réduire le stress. Il est recommandé de faire au moins 150 minutes d'activité physique modérée par semaine. 4. Avoir une alimentation saine : Une alimentation saine et équilibrée peut aider à maintenir un bon équilibre émotionnel et à réduire le stress. Il est important de manger suffisamment de fruits et de légumes, de protéines maigres, de grains entiers et de gras sains. 5. Dormir suffisamment : Le sommeil est important pour maintenir la santé mentale et physique. Il est recommandé de dormir 7 à 9 heures par nuit. Il est important de trouver des solutions adaptées à chaque personne pour réduire le stress. Il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale pour évaluer les causes du stress et trouver des solutions adaptées.
  • Comment mieux gérer ses émotions ?
    Il existe plusieurs manières de gérer ses émotions. Voici quelques astuces qui peuvent aider : 1. Pratiquer la pleine conscience : La pleine conscience consiste à porter une attention consciente et bienveillante à l'instant présent, sans jugement. Cela peut aider à prendre conscience de ses émotions et à les accepter sans jugement. 2. Nommer ses émotions : Nommer ses émotions peut aider à les identifier et à les comprendre. Cela peut aider à mieux les gérer et à les exprimer de manière appropriée. 3. Faire de l'exercice : L'exercice physique peut aider à libérer les endorphines, qui sont des hormones qui peuvent améliorer l'humeur et réduire l'anxiété. 4. Parler à quelqu'un : Discuter de ses émotions avec une personne de confiance peut aider à y voir plus clair et à trouver des solutions pour les gérer. Il est important de trouver des solutions adaptées à chaque personne pour gérer ses émotions. Il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale pour évaluer les causes des émotions difficiles et trouver des solutions adaptées.
  • Quelle est la différence entre un sentiment et une émotion ?
    Les sentiments et les émotions sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais il y a une différence entre les deux. Les sentiments sont des réactions subjectives aux événements et aux situations. Ils sont généralement moins intenses et moins complexes que les émotions. Par exemple, vous pouvez avoir le sentiment de tristesse lorsque vous pensez à un ami que vous avez perdu, mais cela ne signifie pas que vous êtes triste tout le temps. Les émotions, en revanche, sont des réactions complexes et intenses aux événements et aux situations. Elles sont le résultat de l'interaction entre les sentiments, les pensées, les comportements et les hormones. Par exemple, vous pouvez éprouver l'émotion de tristesse lorsque vous recevez de mauvaises nouvelles ou lorsque vous perdez quelqu'un de proche. L'émotion de tristesse est plus intense et plus profonde que le simple sentiment de tristesse. Il est important de comprendre la différence entre les sentiments et les émotions pour mieux gérer ses émotions et ses réactions aux événements de la vie.
  • Le pouvoir de la méditation pleine conscience : Comment méditer pour s'endormir plus facilement
    Le pouvoir de la méditation : Comment méditer pour s'endormir facilement Vous en avez assez de vous retourner, de lutter pour vous endormir nuit après nuit ? Ne cherchez plus, car la solution est peut-être plus proche que vous ne le pensez. Dans un monde où la stimulation et le stress sont constants, il est essentiel de trouver un moyen de calmer l'esprit et de détendre le corps pour passer une bonne nuit de sommeil. La méditation pleine conscience ou Mindfulness est une pratique puissante dont il a été prouvé qu'elle favorise la relaxation, réduit l'anxiété et améliore la qualité du sommeil. Dans cet article, nous allons nous pencher sur le pouvoir de transformation de la méditation et explorer la manière dont elle peut être exploitée pour obtenir un sommeil facile et réparateur. Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous découvrirez des conseils et des techniques pratiques qui vous aideront à vous détendre, à apaiser vos pensées et à préparer votre corps à un sommeil profond et réparateur. Alors, prenez vos coussins, trouvez un coin tranquille et préparez-vous à entreprendre un voyage vers un meilleur sommeil grâce à l'incroyable pratique de la méditation. L'importance du sommeil et son impact sur le bien-être général Le sommeil est une fonction essentielle pour notre bien-être général. Il permet à notre corps et à notre esprit de se reposer, de se réparer et de se régénérer. Cependant, dans nos vies trépidantes, il est souvent difficile de trouver un sommeil de qualité. Le manque de sommeil peut entraîner des problèmes de santé tels que la fatigue, la baisse de concentration et même des problèmes de mémoire à long terme. Il est donc crucial de comprendre l'importance du sommeil et de rechercher des moyens de l'améliorer. La méditation offre une approche naturelle et efficace pour favoriser un sommeil de qualité. En se concentrant sur la respiration, en laissant l'esprit s'appaiser et en relaxant le corps, la méditation peut aider à induire un état de tranquillité propice à un sommeil facile et réparateur. Lorsque nous méditons, nous ralentissons notre rythme cardiaque et notre respiration, ce qui envoie un signal à notre corps pour se détendre et se préparer au repos. De plus, la méditation aide à apaiser l'esprit en réduisant l'anxiété, le stress et les pensées incessantes qui peuvent nous empêcher de nous endormir. Elle favorise également la production de sérotonine et de mélatonine, des hormones essentielles pour réguler notre cycle du sommeil. En intégrant la méditation dans notre routine quotidienne, nous pouvons créer un environnement propice au sommeil et favoriser un endormissement plus rapide et une nuit de sommeil plus profonde. Les différentes techniques de méditation pour un meilleur sommeil La méditation offre une variété de techniques qui peuvent être utilisées pour améliorer le sommeil. Il est important de trouver la méthode qui fonctionne le mieux pour vous et de l'adapter à vos besoins et préférences. Voici quelques-unes des techniques de méditation les plus courantes pour favoriser un sommeil facile : **Méditation de pleine conscience** : Cette technique consiste à être pleinement conscient de l'instant présent, en portant une attention particulière à votre respiration, à vos sensations corporelles et à vos pensées. En vous concentrant sur le moment présent, vous pouvez calmer votre esprit et vous détendre, ce qui facilite l'endormissement. **Méditation guidée** : Cette technique implique d'écouter un enregistrement audio ou de suivre des instructions verbales pour vous guider dans votre méditation. Les méditations guidées peuvent être spécifiquement conçues pour favoriser le sommeil, avec des instructions pour vous détendre et vous préparer à un repos profond. **Méditation des mantras** : Cette technique consiste à répéter un mot ou une phrase significative, appelée mantra, pour vous aider à vous concentrer et à calmer votre esprit. Les mantras peuvent être choisis en fonction de vos besoins et de vos intentions, tels que "paix", "calme" ou "repos". **Méditation des sons** : Cette technique implique d'accorder votre attention à des sons apaisants, comme le bruit des vagues, le chant des oiseaux ou des enregistrements de musique relaxante. En vous concentrant sur ces sons, vous pouvez créer une atmosphère propice à la détente et au sommeil. Il est important de noter que chaque personne est unique, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. N'hésitez pas à expérimenter différentes techniques de méditation et à trouver celle qui vous convient le mieux. Créer un environnement paisible pour la méditation du sommeil Pour tirer le meilleur parti de votre pratique de méditation pour le sommeil, il est essentiel de créer un environnement paisible et propice à la relaxation. Voici quelques conseils pour transformer votre espace en un sanctuaire de sommeil méditatif : **Trouver un endroit calme** : Choisissez un endroit où vous ne serez pas dérangé et où vous pourrez vous détendre en toute tranquillité. Éteignez les lumières vives et éloignez-vous des distractions telles que les téléphones et les ordinateurs. **Utiliser des coussins de méditation** : Asseyez-vous sur des coussins de méditation confortables pour soutenir votre dos et favoriser une posture correcte. Vous pouvez également utiliser un coussin sous vos genoux pour plus de confort. **Réguler la température** : Assurez-vous que la température de votre chambre est fraîche et confortable. Une température trop chaude ou trop froide peut perturber votre sommeil et rendre la méditation plus difficile. En créant un environnement propice à la méditation du sommeil, vous pouvez vous immerger pleinement dans votre pratique et maximiser ses bienfaits pour votre sommeil. Intégrer la méditation dans votre routine nocturne Pour optimiser les bienfaits de la méditation pour le sommeil, il est important de l'intégrer dans votre routine nocturne. Voici quelques conseils pour faire de la méditation une habitude régulière avant de vous coucher : **Établir une heure régulière** : Essayez de méditer à la même heure chaque soir pour créer une routine cohérente. Cela enverra un signal à votre corps pour se préparer au sommeil. **Commencer par de courtes séances** : Si vous êtes débutant en méditation, il peut être utile de commencer par de courtes séances de 5 à 10 minutes et d'augmenter progressivement la durée au fur et à mesure que vous vous sentez plus à l'aise. **Éteindre les appareils électroniques** : Évitez d'utiliser des smartphones, des tablettes ou des ordinateurs avant de vous coucher, car la lumière bleue émise par ces appareils peut perturber votre cycle du sommeil. Essayez plutôt de lire un livre, de prendre un bain chaud ou d'écrire dans un journal avant de méditer. **Pratiquer des exercices de respiration** : Avant de méditer, prenez quelques minutes pour pratiquer des exercices de respiration profonde. Cela vous aidera à vous détendre et à calmer votre esprit avant de vous coucher. **Éviter les repas lourds** : Essayez de ne pas manger de repas lourds juste avant de vous coucher, car cela peut rendre la méditation inconfortable. Optez plutôt pour des collations légères et faciles à digérer si vous avez faim. En intégrant la méditation dans votre routine nocturne, vous pouvez créer une transition en douceur vers le sommeil et favoriser une nuit de repos profond et réparateur. Conseils pour les débutants sur la façon de commencer à méditer pour un meilleur sommeil Si vous êtes nouveau dans la méditation, il est normal de vous sentir un peu perdu au début. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer votre pratique de méditation pour le sommeil : **Commencer par de courtes séances** : Comme mentionné précédemment, commencez par de courtes séances de méditation de 5 à 10 minutes et augmentez progressivement la durée au fur et à mesure que vous vous sentez plus à l'aise. Ne vous mettez pas la pression pour méditer pendant de longues périodes dès le début. **Se concentrer sur la respiration** : Lorsque vous méditez, portez votre attention sur votre respiration. Observez le flux d'air entrant et sortant de votre corps, sans essayer de le contrôler. Si votre esprit s'évade, ramenez doucement votre attention sur votre respiration. **Accepter les pensées et les distractions** : Lorsque vous méditez, il est tout à fait normal d'avoir des pensées qui viennent et qui vont. Ne vous jugez pas pour ces pensées et ne vous accrochez pas à elles. Laissez-les simplement passer et ramenez votre attention sur votre respiration. **Être patient et persévérant** : La méditation est une pratique qui demande de la patience et de la persévérance. Ne vous attendez pas à des résultats instantanés. Soyez ouvert et prêt à explorer cette pratique avec un esprit curieux et sans jugement. **Trouver du soutien** : Si vous avez du mal à méditer seul, rejoignez un groupe de méditation local ou trouvez un partenaire de responsabilité avec qui vous pouvez méditer régulièrement. Le soutien d'autres personnes peut être extrêmement précieux lorsque vous débutez dans la méditation. Rappelez-vous que la méditation est une compétence qui s'améliore avec la pratique régulière. Ne vous découragez pas si vous avez du mal au début. Continuez à persévérer et vous récolterez les bienfaits de cette pratique pour votre sommeil et votre bien-être général. Les défis courants et comment les surmonter dans la méditation du sommeil La méditation du sommeil peut présenter certains défis, surtout au début. Voici quelques défis courants et des conseils pour les surmonter : **Difficulté à se détendre** : Si vous avez du mal à vous détendre pendant la méditation du sommeil, essayez de pratiquer des exercices de respiration profonde avant de commencer la méditation. Inspirez profondément par le nez, retenez votre souffle pendant quelques secondes, puis expirez lentement par la bouche. Cela aidera à apaiser votre système nerveux et à vous préparer à la détente. **Pensées incessantes** : Il est normal d'avoir des pensées qui viennent et qui vont pendant la méditation. Si vous vous trouvez submergé par des pensées incessantes, essayez de les observer sans jugement et de les laisser passer. Ramenez doucement votre attention sur votre respiration ou utilisez un mantra pour vous aider à vous concentrer. **Inconfort physique** : Si vous ressentez de l'inconfort physique pendant la méditation du sommeil, essayez de trouver une position assise confortable qui soutient votre dos. Utilisez des coussins de méditation pour vous soutenir et ajustez votre posture au besoin. Si vous avez besoin de bouger pendant la méditation, faites-le doucement et en toute conscience. **Impatience** : La méditation du sommeil peut sembler lente au début, surtout si vous êtes habitué à une vie trépidante. Essayez de voir la méditation comme une occasion de ralentir et de vous reconnecter avec vous-même. Soyez patient avec vous-même et rappelez-vous que chaque session de méditation est une occasion de croissance et de transformation.
  • Méditation du soir pour s'endormir, est-ce efficace ?
    Souvent le soir, notre esprit et notre corps sont encore en pleine activité et stimulés par nos écrans et la télévision. Il est donc normal que nous ayons de la difficulté à nous endromir. Et voici donc le premier avertissement moralisateur... Deux heures avant de se coucher les neurosciences ont démontré qu'il ne faudrait plus de stimulations d'écrans afin que le corps et l'esprit puisse gentillement se glisser dans un relachement qui va favoriser le sommeil. Néanmoins, la méditation peut avoir un effet bénéfique sur l'endormissement, beaucoup de personnes reprennent la méditation du body scann. Cette méditation est bénéfique à plusieurs niveaux, elle est d'une durée allant jusqu'a 45 minutes, puis elle permet de focaliser notre attention sur nos sensations corporelles au lieu de laisser libre court aux ruminations habituelles. Une respiration relaxante par des expirations plus longues, permet aussi au corps d'entrer dans une phase de relâchement ce qui va favoriser l'endormissement. Mais attention, ce n'est pas non plus une pilule miracle, cependant plus nous méditons, plus il sera aisé d'utilisé ces outils.
  • Comment faire le vide et ne plus penser ?
    Il ne s'agit en aucune manière de faire le vide ou de ne plus penser vu que physiquement ces éléments sont impossibles. Ce que nous pouvons c'est "être", c'est à dire, vivre pleinement l'instant présent et observer ce qui se passe en nous. Un des effets des va et viens entre nos pensées et la focalisation sur notre respiration peut être une sorte de bien être et de pleinitude, mais ce n'est pas un objection mais bien plus une conséquence. Si nous prenons le calme et la sérénité en tant qu'objectif, alors c'est un travail de l'espit vers quoi tendre ou aller, la pleine conscience est à l'inverse de ce concept. Il s'agit de méditer en pleine conscience et si le calme, le bien être se manifeste c'est très bien, mais il y a des jours ou ce n'est pas du tout le cas et ce n'est en tou cas pas un échec, mais juste l'instant vécu... sans plus.
  • Comment rester centré sur l'instant présent ?
    Notre esprit est perpétuellement encombré par des stimulations de toutes sortes, autant externes par de la publicité, des images, des sons autant qu'interne par nos pensées, nos doutes, nos craintes, nos sensations émotionelles. Il est donc tout à fait normal de ne pas réussir à rester centrer sur notre respiration ou autre objet d'attention plus que quelques secondes avant que notre esprit reparte dans les pensées. Imaginer un lac avec de grosses vagues, combien temps le lac a-t'il besoin pour que la surface devienne toute calme et plat ? du temps ! Lors d'un méditation, notre esprit est extrénement agité, notre coprs est lui aussi agité avec des tensions, des sensations diverses et variées. I Il s'agit donc d'être extrenement bienveillant envers-soi même et accepter que le coprs et l'esprit à besoin de temps pour se poser dans l'instant présent. Il est donc naturel d'avoir un flot incessant de pensées, cela fait partie de notre humanité paratgée. Dans les pratiques de méditation pleine conscience, dès que nous nous rendons compte qu'une pensée traverse notre esprit, nous pouvons en premier nous félliciter de l'avoir reconnue puis ne pas s'y attacher ou lui donner de l'importance, juste la laisser repartir en re-centrant notre attention sur notre objet d'attention, souvent notre souffle.
  • Comment méditer ?
    Il existe plusieurs façons d'apprendre à méditer. Voici quelques étapes que vous pouvez suivre pour commencer : 1. Trouvez un endroit calme et confortable où vous pourrez vous asseoir ou vous allonger sans être dérangé. 2. Commencez par vous détendre en prenant quelques profondes respirations. 3. Concentrez-vous sur votre respiration. Si des pensées viennent, ne vous inquiétez pas, simplement laissez-les passer et revenez à votre respiration. 4. Commencez par méditer pendant quelques minutes chaque jour, puis augmentez progressivement la durée de votre méditation au fur et à mesure que vous vous sentez à l'aise avec la pratique. Il peut être utile de suivre un cours de méditation ou de travailler avec un enseignant expérimenté pour vous aider à apprendre les bonnes techniques et à surmonter les obstacles que vous pourriez rencontrer. En pratiquant régulièrement, vous devriez être en mesure de développer vos compétences en matière de méditation et de tirer les bienfaits de cette pratique pour votre santé mentale et physique.
  • Pourquoi je n’arrive pas à méditer ?
    Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles vous avez du mal à méditer. Voici quelques raisons possibles : 1. Vous avez du mal à vous concentrer : La méditation implique de se concentrer sur l'instant présent, ce qui peut être difficile pour certaines personnes. Si vous avez du mal à vous concentrer, essayez de choisir un endroit calme et de vous asseoir confortablement. Vous pouvez également essayer de méditer en utilisant une application ou en suivant une vidéo de méditation guidée. 2. Vous êtes trop occupé : Si vous êtes très occupé, il peut être difficile de trouver le temps de méditer. Essayez de planifier un moment de méditation chaque jour et de le mettre à votre emploi du temps comme une autre activité importante. 3. Vous avez du mal à vous détendre : Si vous êtes anxieux ou stressé, il peut être difficile de vous détendre suffisamment pour méditer. Essayez de prendre quelques minutes pour vous détendre avant de méditer, en respirant profondément ou en faisant quelques étirements. 4. Vous n'aimez pas être seul : Si vous avez du mal à être seul avec vos pensées, la méditation peut être difficile. Essayez de méditer en compagnie d'autres personnes ou d'utiliser une application de méditation qui vous guide pendant
  • Méditer peut-il m’aider avec mes troubles du sommeil ?
    La méditation peut effectivement aider à gérer les troubles du sommeil. La méditation est une pratique qui consiste à se concentrer sur l'instant présent et à calmer l'esprit. Elle peut aider à réduire le stress et l'anxiété, qui sont souvent à l'origine des troubles du sommeil. Voici comment la méditation peut vous aider à gérer les troubles du sommeil : 1. Elle peut vous aider à vous détendre : La méditation vous permet de vous concentrer sur l'instant présent et de laisser de côté les pensées et les préoccupations qui peuvent perturber votre sommeil. 2. Elle peut réduire le stress et l'anxiété : La méditation peut aider à réduire le stress et l'anxiété, qui sont souvent à l'origine de troubles du sommeil. 3. Elle peut améliorer la qualité de votre sommeil : La méditation peut aider à améliorer la qualité de votre sommeil en vous aidant à vous détendre et à vous sentir plus calme avant de vous
  • La méditation peut-elle aider à mieux dormir ?
    La méditation peut effectivement aider à mieux dormir. La méditation est une pratique qui consiste à se concentrer sur l'instant présent et à calmer l'esprit. Elle peut aider à réduire le stress et l'anxiété, qui sont souvent à l'origine des troubles du sommeil. Voici comment la méditation peut vous aider à mieux dormir : 1. Elle peut vous aider à vous détendre : La méditation vous permet de vous concentrer sur l'instant présent et de laisser de côté les pensées et les préoccupations qui peuvent perturber votre sommeil. 2. Elle peut réduire le stress et l'anxiété : La méditation peut aider à réduire le stress et l'anxiété, qui sont souvent à l'origine de troubles du sommeil. 3. Elle peut améliorer la qualité de votre sommeil : La méditation peut aider à améliorer la qualité de votre sommeil en vous aidant à vous détendre et à vous sentir plus calme avant de vous endormir. Il est recommandé de pratiquer la méditation pendant une dizaine de minutes chaque jour pour en ressentir les bienfaits. Vous pouvez également essayer de méditer avant de vous coucher pour vous aider à vous détendre et à mieux dormir. N'hésitez pas à essayer différentes techniques de méditation pour trouver celle qui vous convient le mieux.
  • Pourquoi devrais-je être plus compatissant envers moi-même ?
    L'auto-compassion est le fait d'être gentil, compréhensif et bienveillant envers soi-même, en particulier dans les moments difficiles. L'auto-compassion implique de se traiter avec bienveillance et de se montrer compréhensif envers soi-même, comme on le ferait avec un ami ou un membre de notre famille. Cela signifie également accepter nos propres faiblesses et nos erreurs, plutôt que de nous juger ou de nous critiquer. L'auto-compassion peut être cultivée par la pratique de la méditation de pleine conscience ou mindfulness, de l'attention bienveillante et de l'écriture de lettres de bienveillance à soi-même. Elle peut nous aider à surmonter les épreuves de la vie, à réduire le stress et l'anxiété, et à nous sentir plus en paix et en harmonie avec nous-mêmes.
  • Quelle est la différence entre l’autocompassion et la résilience ?
    L'auto-compassion et la résilience sont des concepts qui ont tous les deux à voir avec la manière dont nous réagissons aux difficultés de la vie. La résilience se réfère à la capacité d'une personne à faire face aux épreuves, aux stress et aux traumatismes de la vie, et à continuer à fonctionner de manière efficace et adaptée. La résilience implique de développer des compétences comme la flexibilité, la persévérance, la régulation émotionnelle, et la capacité à trouver du soutien chez les autres. L'auto-compassion, en revanche, se réfère à la bienveillance et à la compréhension que nous avons envers nous-mêmes. Elle implique de se montrer gentil et de se traiter avec bienveillance, même dans les moments difficiles, plutôt que de se juger ou de se critiquer. Bien que l'auto-compassion et la résilience puissent être liées, elles sont en fait deux concepts différents. La résilience se concentre sur la capacité à faire face aux difficultés, tandis que l'auto-compassion se concentre sur la manière dont nous nous traitons nous-mêmes dans ces situations.
  • Pourquoi être gentil avec soi-même est difficile ?
    Il peut être difficile d'être gentil avec soi-même pour plusieurs raisons. Tout d'abord, nous avons tendance à être plus exigeants et plus critiques envers nous-mêmes que nous ne le sommes envers les autres. Nous sommes souvent notre propre pire ennemi et nous avons tendance à nous comparer aux autres et à nous sentir inférieurs. De plus, nous avons souvent des croyances limitantes sur nous-mêmes et sur ce que nous sommes capables de faire, ce qui peut nous empêcher d'être gentil avec nous-mêmes. Enfin, nous pouvons avoir des blessures émotionnelles non résolues, des traumatismes du passé, ou des expériences négatives qui peuvent nous empêcher d'être bienveillant envers nous-mêmes. Toutes ces raisons peuvent rendre difficile d'être gentil avec soi-même, mais il est possible de travailler sur ces obstacles pour apprendre à s'aimer et à être plus bienveillant envers soi-même.
  • Quel sont les liens entre méditation et résilience ?
    La résilience et la méditation sont des concepts qui peuvent être liés, mais qui sont en fait différents. La résilience se réfère à la capacité d'une personne à faire face aux épreuves, aux stress et aux traumatismes de la vie, et à continuer à fonctionner de manière efficace et adaptée. La méditation, en revanche, est une pratique qui vise à entraîner l'esprit à être plus attentif et présent. Elle peut se pratiquer de différentes manières, comme en se concentrant sur sa respiration, en observant ses sensations corporelles, ou en utilisant un mantra. La pratique régulière de la méditation peut aider à réduire le stress et l'anxiété, et à améliorer la concentration et la clarté mentale. Bien que la méditation puisse contribuer au développement de la résilience en aidant les gens à mieux gérer le stress et les émotions négatives, elle ne constitue pas entièrement en elle-même une pratique de résilience.
  • Qu’est-ce que la compassion ?
    La compassion est l'émotion que nous ressentons lorsque nous sommes face à la souffrance d'autrui et que nous souhaitons soulager cette souffrance. La compassion est généralement associée à des sentiments de bienveillance, d'empathie et de générosité envers les autres. La compassion peut se manifester de différentes manières, comme en offrant un soutien émotionnel, en aidant quelqu'un de manière pratique, ou en témoignant de la compréhension et de la sympathie. La compassion est considérée comme une qualité humaine fondamentale et elle peut être cultivée et développée par la pratique de la méditation et de l'attention bienveillante.
  • La bienveillance n’est-ce pas bisounours ?
    La bienveillance est l'attitude de quelqu'un qui est plein de bonté et de compassion envers autrui. Elle peut se manifester de différentes façons, comme en étant attentif et attentif aux besoins des autres, en écoutant avec compassion et en offrant de l'aide ou du soutien lorsque cela est nécessaire. La bienveillance n'a rien à voir avec le fait d'être bisounours ou de ne pas dire non. En effet, être bienveillant envers autrui ne signifie pas forcément être toujours d'accord avec eux ou céder à tous leurs désirs. Il est important de trouver un équilibre entre la bienveillance et le respect de soi. Cela signifie qu'il est important de prendre soin de soi et de ses propres besoins tout en étant bienveillant envers les autres. Cela peut impliquer de dire non de manière respectueuse lorsque cela est nécessaire, tout en restant ouvert et attentif aux besoins et aux sentiments des autres.
  • Quels sont les freins à l’autocompassion ?
    Il y a de nombreux freins qui peuvent empêcher une personne d'être bienveillante envers elle-même et de pratiquer l'autocompassion. L'autocompassion consiste à être bienveillant et compréhensif envers soi-même et à accepter ses propres émotions et ses propres faiblesses. Voici quelques-uns des freins les plus courants : 1. Le perfectionnisme : Certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à être bienveillantes envers elles-mêmes parce qu'elles sont très exigeantes et qu'elles s'attendent à être parfaites. Elles peuvent avoir des exigences très élevées envers elles-mêmes et se juger sévèrement lorsqu'elles ne parviennent pas à atteindre ces standards. 2. Le manque de confiance en soi : Certaines personnes peuvent avoir de la difficulté à être bienveillantes envers elles-mêmes parce qu'elles ont peu confiance en elles et qu'elles se critiquent souvent. 3. Le manque de modèle : Si vous n'avez pas eu de modèle de bienveillance envers vous-même dans votre vie, il peut être difficile de savoir comment être bienveillant envers vous-même. 4. La peur de s'affaiblir : Certaines personnes peuvent craindre que la bienveillance envers elles-mêmes les rende faibles ou vulnérables. 5. La culpabilité : Certaines personnes peuvent se sentir coupables de leurs erreurs ou de leurs échecs et ont du mal à être bienveillantes envers elles-mêmes.
  • Comment être bienveillant envers soi-même ?
    Être bienveillant envers soi-même consiste à être gentil, à s'accepter et à s'apprécier tel que l'on est. Cela peut aider à améliorer votre bien-être mental et émotionnel et à vous sentir mieux dans votre peau. Voici quelques conseils pour être bienveillant envers vous-même : 1. Faites preuve de compassion : Soyez indulgent et compréhensif envers vous-même. Nous sommes tous humains et nous faisons tous des erreurs. 2. Acceptez vos émotions : Toutes les émotions sont légitimes, même celles qui sont négatives. Acceptez vos émotions et prenez le temps de les ressentir et de les comprendre. 3. Faites de l'exercice et mangez sainement : Prenez soin de votre corps en faisant de l'exercice et en mangeant des aliments nutritifs. Cela peut vous aider à vous sentir mieux dans votre corps et dans votre esprit. 4. Prenez du temps pour vous : Faites des activités qui vous plaisent et prenez du temps pour vous détendre et vous divertir. 5. Demandez de l'aide : N'hésitez pas à demander de l'aide si vous avez besoin de soutien ou si vous avez des problèmes qui vous préoccupent. Il est important de prendre soin de vous-même et de vous montrer de la bienveillance. Cela peut vous aider à vous sentir mieux dans votre peau
  • Quelles ont les grandes souffrances humaines ?
    Il y a de nombreuses souffrances humaines qui peuvent affecter les individus de différentes manières. Voici quelques exemples : 1. La souffrance physique : Cela peut inclure des douleurs, des maladies, des handicaps, etc. 2. La souffrance émotionnelle : Cela peut inclure des émotions négatives telles que la tristesse, l'anxiété, la colère, etc. 3. La souffrance mentale : Cela peut inclure des troubles mentaux tels que la dépression, les troubles de l'anxiété, la schizophrénie, etc. 4. La souffrance sociale : Cela peut inclure l'exclusion, l'intimidation, la discrimination, etc. 5. La souffrance spirituelle : Cela peut inclure un sentiment de vide ou de manque de sens de la vie, de perte de foi, etc. Il est important de reconnaître que toutes les personnes peuvent être touchées par la souffrance à un moment ou à un autre de leur vie et que cela peut avoir un impact profond sur leur bien-être physique, émotionnel et mental. Il est important de se soutenir mutuellement et de chercher de l'aide si nécessaire.
  • Comment dire « NON » ou « STOP » ?
    Il peut être difficile de dire non, surtout lorsque nous voulons être aimables et accommodants. Cependant, savoir dire non est important pour maintenir une bonne santé mentale et physique et pour défendre nos propres intérêts et besoins. Voici quelques conseils pour savoir dire non : 1. Soyez clair et direct : Soyez direct et clair dans votre refus, sans vous excuser ou vous justifier inutilement. 2. Utilisez des phrases comme "Je suis désolé, mais je ne peux pas accepter votre offre" ou "Je ne me sens pas à l'aise avec cette idée, donc je vais devoir dire non". 3. Offrez une alternative : Si vous le pouvez, proposez une alternative qui pourrait convenir à toutes les parties. Par exemple, "Je ne peux pas participer à cet événement, mais je serais heureux de vous aider à en organiser un autre". 4. Faites preuve de respect : Montrez du respect pour les sentiments et les besoins de l'autre personne, même si vous dites non. 5. Faites-vous confiance : Faites confiance à votre jugement et à vos besoins et n'hésitez pas à dire non lorsque cela vous semble approprié. Il est important de se rappeler que dire non est un choix personnel et que cela ne vous rend pas moins aimable ou accommodant. En fait, savoir dire non peut vous aider à mieux gérer votre temps et votre énergie et à vous concentrer sur les choses qui comptent le plus pour vous.
  • Le programme MSC est-il aussi donné en France, en Belgique et dans d'autres pays ?
    Oui absolument ! Il existe une communauté francophone d'instructeurs-trices MSC (Mindful Self Compassion) en France, en Belgique et en Suisse. Voici quelques amis et collègues instructeurs-trices du programme MSC, l'autocompassion en pleine conscience: - Olivier Lelouch https://www.mbsr-toulouse.com/le-programme-msc - Nathalie Faurie Minvielle https://grainedemeditation.fr
  • Transformer sa vie : Comprendre les 9 attitudes de la méditation de pleine conscience
    Comprendre les 9 attitudes de la méditation de pleine conscience Êtes-vous prêt à transformer votre vie et à faire l'expérience d'un nouveau niveau de paix intérieure et d'épanouissement ? La méditation de pleine conscience est une pratique puissante qui peut vous aider à atteindre cet objectif. En approfondissant votre compréhension des 9 attitudes de la méditation de pleine conscience, vous pourrez libérer le véritable potentiel de cette pratique ancestrale et créer un changement positif durable dans votre vie. Dans cet article, nous allons explorer chaque attitude en détail, en vous fournissant les outils et les connaissances nécessaires pour les intégrer dans votre routine quotidienne. Que vous soyez débutant ou méditant expérimenté, ce guide vous aidera à approfondir votre pratique et à récolter les innombrables bienfaits de la pleine conscience. Préparez-vous à embarquer pour un voyage à la découverte de vous-même, en vous plongeant dans le pouvoir de transformation de la méditation de pleine conscience et dans la façon dont elle peut apporter de profonds changements dans votre état d'esprit, vos relations et votre bien-être en général. Plongeons dans ce voyage et explorons les 9 attitudes qui révolutionneront votre pratique de la méditation et, en fin de compte, votre vie. Quelles sont les 9 attitudes de la méditation de pleine conscience ? La méditation de pleine conscience est bien plus qu'une simple technique de relaxation. Elle repose sur neuf attitudes fondamentales qui aident à cultiver une présence attentive et à transformer notre relation à nous-mêmes et au monde qui nous entoure. Chaque attitude joue un rôle essentiel dans le processus de méditation et nous guide vers une compréhension plus profonde de nous-mêmes et des autres. Examinons maintenant chacune de ces attitudes en détail. Attitude : Le non-jugement Lorsque nous pratiquons la méditation, il est essentiel de suspendre tout jugement sur ce qui se passe à l'intérieur de nous-mêmes et dans notre environnement. Cela signifie observer nos pensées, nos émotions et nos sensations sans les évaluer comme étant bons ou mauvais. Le non-jugement nous permet d'adopter une attitude d'ouverture et de curiosité envers notre expérience, ce qui favorise la pleine conscience et l'acceptation de ce qui est. En nous libérant du jugement, nous pouvons observer nos pensées et nos émotions avec bienveillance, sans nous identifier à elles, et cultiver ainsi une plus grande clarté mentale. Attitude : Le non-effort Il est naturel d'avoir l'impression que nous devons "faire" quelque chose pendant la méditation, mais en réalité, il s'agit de "ne pas faire". Le non-effort consiste à laisser les choses se dérouler naturellement, sans essayer de les forcer ou de les contrôler. C'est une invitation à abandonner tout attachement à un résultat spécifique et à simplement être présent à l'instant présent. En pratiquant le non-effort, nous apprenons à nous détendre dans l'expérience de la méditation, à laisser les pensées et les émotions venir et partir sans résistance, et à cultiver une plus grande ouverture à ce qui est. Attitude : L'esprit du débutant L'esprit du débutant est une attitude d'ouverture et de curiosité qui nous permet d'aborder la méditation sans attentes ni préjugés. Même si nous avons déjà pratiqué la méditation pendant un certain temps, il est important de cultiver une attitude de débutant, comme si nous découvrions la pratique pour la première fois. En adoptant cette attitude, nous nous ouvrons à de nouvelles possibilités, à de nouvelles perspectives et à une plus grande flexibilité mentale. L'esprit du débutant nous aide à nous libérer de nos schémas de pensée habituels et à cultiver une attitude de découverte constante. Attitude: La confiance La confiance est fondamentale pour cultiver une pratique régulière et soutenue. Lorsque nous avons confiance en la méditation et en ses bienfaits, nous sommes plus susceptibles de nous engager pleinement dans la pratique, même lorsque nous rencontrons des obstacles ou des difficultés. La confiance nous permet de lâcher prise et de nous abandonner à l'expérience de la méditation, en sachant que nous sommes sur la bonne voie pour développer une plus grande conscience et une plus grande clarté mentale. En cultivant la confiance, nous créons un sentiment de sécurité et de stabilité intérieure qui soutient notre pratique et nous aide à aller de l'avant, même lorsque les choses deviennent difficiles. Attitude : La patience La patience est une qualité essentielle pour développer une pratique de méditation durable et profonde. Il est courant de se sentir frustré ou impatient lorsque les pensées continuent à surgir pendant la méditation, ou lorsque les résultats ne se manifestent pas immédiatement. Cependant, la patience nous invite à accepter que la méditation est un processus qui demande du temps et de la persévérance. En cultivant la patience, nous apprenons à nous détacher des attentes et à être présents à chaque instant de la méditation, quel que soit le résultat. La patience nous permet de cultiver une attitude d'ouverture et de curiosité envers notre expérience, et de développer une plus grande tolérance envers nous-mêmes et les autres. Attitude : L' acceptation L'acceptation consiste à accueillir chaque instant de la méditation avec bienveillance et sans jugement. Lorsque nous pratiquons l'acceptation, nous laissons les pensées, les émotions et les sensations venir et partir sans résistance. Nous ne cherchons pas à les changer ou à les contrôler, mais simplement à les observer avec une attitude d'ouverture et de curiosité. L'acceptation nous permet de développer une plus grande compassion envers nous-mêmes et les autres, et de cultiver une attitude de bienveillance envers tout ce qui se présente pendant la méditation. Attitude : Lâcher prise Le lâcher-prise est une attitude clé de la méditation de pleine conscience. Il consiste à laisser aller les pensées, les émotions et les sensations sans essayer de les retenir ou de les éviter. Le lâcher-prise nous permet de nous détacher de nos pensées et de nos émotions, de les observer avec détachement, et de cultiver une plus grande liberté intérieure. En pratiquant le lâcher-prise, nous apprenons à nous détacher de nos attachements et de nos aversions, et à cultiver une plus grande stabilité mentale et émotionnelle. Attitude : La gratitude La gratitude est une attitude clé de la méditation de pleine conscience. Elle consiste à cultiver un sentiment de reconnaissance et d'appréciation envers la vie et tout ce qu'elle nous offre. Lorsque nous pratiquons la gratitude, nous nous concentrons sur les aspects positifs de notre vie, même dans les moments difficiles. La gratitude nous aide à cultiver une attitude de satisfaction et de contentement, et à développer une plus grande ouverture et une plus grande générosité envers les autres. En pratiquant la gratitude, nous cultivons une plus grande joie et une plus grande connexion avec nous-mêmes et le monde qui nous entoure. Attitude : La générosité La générosité consiste à cultiver un esprit de don et de partage envers les autres. La générosité peut prendre de nombreuses formes, que ce soit en offrant notre temps, notre attention ou nos ressources. En pratiquant la générosité, nous cultivons une plus grande compassion envers les autres et un sentiment de connexion profonde avec l'humanité. La générosité nous permet de sortir de notre propre monde et de nous ouvrir à la souffrance et aux besoins des autres, en apportant ainsi une contribution positive à notre communauté et au monde dans lequel nous vivons. En comprenant et en intégrant les 9 attitudes de la méditation de pleine conscience dans votre pratique quotidienne, vous pouvez transformer votre vie de manière significative. Chaque attitude apporte son propre ensemble d'avantages et de défis, mais ensemble, elles ouvrent la porte à une plus grande clarté mentale, à des relations plus harmonieuses et à une plus grande paix intérieure. N'oubliez pas que la méditation de pleine conscience est un voyage, et que chaque instant est une opportunité de grandir et de vous épanouir. Alors, prêt à embarquer pour cette aventure de transformation ?
  • Dans la mindfulness, qu’est-ce que l’esprit du débutant ?
    L'attitude du débutant en pleine conscience est une attitude d'ouverture, de curiosité et de non-jugement envers les expériences de la vie. C'est une attitude d'esprit qui consiste à accueillir toutes les expériences, qu'elles soient familières ou nouvelles, avec bienveillance et sans préjugés. L'attitude du débutant en pleine conscience peut être développée grâce à la pratique de la méditation de pleine conscience, mais aussi dans la vie quotidienne en prenant conscience de ses sensations, de ses pensées et de son environnement. Cette attitude peut aider à réduire le stress et l'anxiété, et à améliorer la concentration et la santé mentale.
  • Qu’est-ce que l’acceptation dans la pleine conscience ?
    L'acceptation est une attitude fondamentale de la pleine conscience. Il s'agit de l'acceptation de ses pensées et émotions sans les juger comme étant "bonnes" ou "mauvaises". Cela signifie accepter toutes les expériences, qu'elles soient agréables ou désagréables, avec bienveillance et sans résistance. L'acceptation est importante car elle permet de se libérer de la résistance et du stress, ce qui peut empêcher l'esprit de rester calme et concentré. En pratiquant l'acceptation, on peut développer une conscience plus claire et bienveillante de l'instant présent.
  • Qu’est-ce que le lâcher prise ?
    Le lâcher-prise est une attitude fondamentale de la pleine conscience. Il s'agit de laisser aller toutes les pensées, émotions et désirs qui ne sont pas en lien avec l'instant présent, sans les juger comme étant "bonnes" ou "mauvaises". Le lâcher-prise est important car il permet de se libérer de la résistance et du stress du passé ou du futur, ce qui peut empêcher l'esprit de rester calme et concentré. En pratiquant le lâcher-prise, on peut développer une conscience plus claire et bienveillante de l'instant présent.
  • Qu’est-ce que le non-jugement dans la méditation ?
    Le non-jugement est une attitude fondamentale de la pleine conscience. Il s'agit de l'acceptation de ses pensées et émotions sans les juger comme étant "bonnes" ou "mauvaises". Cela signifie accepter toutes les expériences, qu'elles soient agréables ou désagréables, avec bienveillance et sans résistance. Le non-jugement est important car le jugement peut créer de la résistance et du stress, ce qui peut empêcher l'esprit de rester calme et concentré. En pratiquant le non-jugement, on peut développer une conscience plus claire et bienveillante de l'instant présent.
  • Qu’est-ce que le non-effort dans la méditation pleine conscience ?
    Le non-effort est une attitude fondamentale de la pleine conscience. Il s'agit de laisser aller tous les efforts pour contrôler les pensées et les émotions, et d'accepter simplement ce qui est. Le non-effort est important car il permet de se libérer de la résistance et du stress, ce qui peut empêcher l'esprit de rester calme et concentré. En pratiquant le non-effort, on peut développer une conscience plus claire et bienveillante de l'instant présent.
  • Qu’est-ce que l’attitude fondamentale de générosité dans la méditation pleine conscience ?
    La générosité est l'attitude de partager ce que l'on a avec les autres, sans attendre quoi que ce soit en retour. Dans le contexte de la pleine conscience, la générosité peut être considérée comme une forme de bienveillance envers soi-même et les autres. La générosité peut aider à cultiver une attitude bienveillante envers soi et les autres, et à développer une conscience plus claire et plus positive de l'instant présent. La pratique régulière de la générosité peut contribuer à améliorer la santé mentale et le bien-être général.
  • Qu’est-ce que la patience dans la mindfulness ?
    La patience est l'attitude de se montrer patient envers soi-même et les autres, et de ne pas se presser pour atteindre un objectif ou une situation souhaitée. Dans le contexte de la pleine conscience, la patience peut être considérée comme une forme de bienveillance envers soi-même et les autres. La patience peut aider à cultiver une attitude bienveillante envers soi et les autres, et à développer une conscience plus claire et plus positive de l'instant présent. La pratique régulière de la patience peut contribuer à améliorer la santé mentale et le bien-être général.
  • Qu’est-ce que l’attitude fondamentale de la confiance ?
    La confiance est l'attitude d'avoir confiance en soi et en les autres, et d'avoir confiance dans le fait que tout se déroulera bien. Confiance en la vie qui se déroule comme elle se doit, même si cela peut être désagréable par moment. Dans le contexte de la pleine conscience, la confiance peut être considérée comme une forme de bienveillance envers soi-même et les autres. La confiance peut aider à cultiver une attitude bienveillante envers soi et les autres, et à développer une conscience plus claire et plus positive de l'instant présent. La pratique régulière de la confiance peut contribuer à améliorer la santé mentale et le bien-être général.
  • Qu’est-ce que l’attitude fondamentale de gratitude dans la pleine conscience ?
    La gratitude fait référence à l'attitude de reconnaissance envers les choses positives que l'on a dans la vie. Dans le contexte de la pleine conscience, la gratitude peut être considérée comme une forme de bienveillance envers soi-même et les autres. La pratique de la gratitude peut aider à cultiver une attitude bienveillante envers soi et les autres, et à développer une conscience plus claire et plus positive de l'instant présent. Cela peut se faire en prenant conscience des choses pour lesquelles on est reconnaissant, en les énumérant mentalement ou en les écrivant dans un journal, par exemple. La pratique régulière de la gratitude peut contribuer à améliorer la santé mentale et le bien-être général.
  • Pourquoi accepter n’est pas tolérer ?
    Accepter quelque chose ne signifie pas forcément tolérer quelque chose. L'acceptation consiste à accepter la réalité telle qu'elle est, qu'elle soit agréable ou non. Cela peut signifier accepter un événement difficile ou une situation dans laquelle vous ne pouvez pas changer les choses. L'acceptation ne signifie pas que vous approuvez ou que vous êtes d'accord avec la situation, mais plutôt que vous êtes prêt à l'accepter et à faire face à cette réalité. La tolérance, quant à elle, signifie être disposé à accepter les opinions, les croyances ou les comportements des autres, même si vous ne les partagez pas. La tolérance implique de respecter les différences et de reconnaître que tout le monde a le droit à ses propres opinions et croyances. Il est important de faire la distinction entre l'acceptation et la tolérance et de savoir quand chacune d'entre elles est appropriée. Il est important d'accepter certaines choses que vous ne pouvez pas changer, mais il est également important de ne pas tolérer des comportements ou des attitudes qui sont inacceptables ou qui vont à l'encontre de vos valeurs.
  • Comment libérez votre paix intérieure : Un voyage guidé à travers notre cours de méditation
    Dans le monde rapide d'aujourd'hui, trouver la paix intérieure peut sembler un objectif insaisissable. Nous aspirons tous à un sentiment de calme et de tranquillité au milieu du chaos de notre vie quotidienne. C'est pourquoi nous sommes ravis de vous présenter notre cours de méditation, conçu pour vous aider à libérer votre paix intérieure. Grâce à notre parcours guidé, vous vous embarquerez dans une expérience transformatrice qui apportera équilibre et harmonie à votre esprit, votre corps et votre âme. Nos instructeurs experts vous enseigneront des techniques puissantes pour calmer votre esprit, évacuer le stress et l'anxiété, et puiser dans le potentiel illimité qui est en vous. Que vous soyez débutant ou pratiquant expérimenté, notre cours offre un espace sûr et encourageant pour approfondir votre pratique de la méditation et débloquer les profonds bénéfices qu'elle peut apporter. Rejoignez-nous dans cet incroyable voyage et découvrez la paix et la sérénité qui résident en vous. Les bienfaits de la méditation La méditation offre de nombreux bienfaits pour le bien-être mental, émotionnel et physique. Elle a été pratiquée depuis des milliers d'années et est maintenant reconnue par la science moderne comme une méthode efficace pour réduire le stress, améliorer la concentration, renforcer le système immunitaire et favoriser un sentiment global de bien-être. La méditation régulière peut également aider à gérer l'anxiété, la dépression et les troubles du sommeil. Elle est souvent décrite comme un moyen de se reconnecter avec soi-même et d'atteindre un état de calme intérieur. Il existe différentes formes de méditation, chacune ayant ses propres techniques et objectifs. Certaines techniques de méditation se concentrent sur la respiration consciente, tandis que d'autres encouragent l'observation des pensées et des émotions sans jugement. Que vous choisissiez la méditation de pleine conscience, la méditation transcendantale ou toute autre forme de méditation, il est important de trouver celle qui vous convient le mieux et de pratiquer régulièrement pour en tirer tous les bienfaits. La méditation est une compétence qui s'améliore avec la pratique, il est donc essentiel de persévérer et d'être patient avec vous-même. Comment commencer à méditer Commencer à méditer peut sembler intimidant pour les débutants, mais il suffit de quelques étapes simples pour se lancer. Tout d'abord, choisissez un endroit calme et tranquille où vous ne serez pas dérangé. Il peut s'agir d'une pièce spéciale dédiée à la méditation ou simplement d'un coin de votre maison où vous vous sentez à l'aise. Assurez-vous que l'endroit est propre et ordonné, car un environnement apaisant favorise une méditation plus profonde. Asseyez-vous confortablement dans une position qui vous convient. Vous pouvez choisir de vous asseoir sur un coussin de méditation, sur une chaise ou même de vous allonger si cela vous permet de vous détendre davantage. L'essentiel est de se sentir à l'aise et détendu. Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Prenez conscience de chaque inspiration et expiration, laissez les pensées et les préoccupations de la journée s'évanouir doucement. Si votre esprit s'évade, ramenez-le doucement à votre respiration. La méditation consiste à être présent dans l'instant, sans jugement ni attente. Créer un espace pour une méditation pleine conscience paisible Un environnement propice à la méditation peut jouer un rôle essentiel dans votre pratique. Créez un espace qui vous inspire le calme et la sérénité. Assurez-vous que l'éclairage est doux et tamisé, évitez les distractions telles que les téléphones portables ou les téléviseurs. Il est également important de créer une routine pour votre pratique de la méditation. Fixez un horaire régulier et tenez-vous-y autant que possible. Que ce soit tôt le matin, pendant la pause déjeuner ou le soir avant de vous coucher, trouvez le moment qui convient le mieux à votre emploi du temps et faites de la méditation une priorité. Rappelez-vous que même quelques minutes de méditation par jour peuvent faire une différence significative dans votre bien-être global. Techniques de méditation guidée La méditation guidée est une excellente façon de commencer votre pratique de méditation ou d'approfondir votre expérience. Elle consiste à écouter une voix qui vous guide à travers différentes étapes de méditation. Les instructeurs de notre cours de méditation sont des experts dans la création d'une expérience de méditation guidée immersive et bénéfique. Lors d'une séance de méditation guidée, vous serez invité à vous concentrer sur des images mentales, des sensations physiques ou des affirmations positives. Vous serez guidé pour relâcher les tensions, apaiser l'esprit et cultiver un état de calme profond. Les séances de méditation guidée peuvent varier en durée, de quelques minutes à une heure ou plus. Choisissez une durée qui vous convient et qui s'intègre facilement à votre emploi du temps. https://www.mindful-life.ch/audios Conseils pour maintenir une pratique régulière de méditation Maintenir une pratique régulière de méditation peut être un défi, mais avec quelques conseils simples, vous pouvez intégrer cette habitude bénéfique dans votre vie quotidienne. Tout d'abord, commencez petit. Il est plus réaliste de s'engager à méditer pendant quelques minutes chaque jour que de viser une heure complète dès le début. Une fois que vous avez établi une routine régulière, vous pouvez augmenter progressivement la durée de vos séances de méditation. Trouvez un soutien et une communauté. Rejoindre un groupe de méditation local ou en ligne peut vous aider à rester motivé et à partager vos expériences avec d'autres personnes partageant les mêmes intérêts. Vous pouvez également utiliser des applications de méditation ou suivre des cours en ligne pour obtenir des conseils et des encouragements supplémentaires. La méditation est une pratique personnelle, mais cela ne signifie pas que vous devez le faire seul. Explorer différentes ressources de méditation pleine conscience / Mindfulness La méditation offre une multitude de ressources pour vous aider à approfondir votre pratique et à explorer différentes techniques. Des livres aux applications, en passant par les podcasts et les retraites de méditation, il existe une abondance de ressources disponibles pour vous accompagner dans votre voyage de méditation. Essayez différentes méthodes et trouvez celles qui résonnent le plus avec vous. N'ayez pas peur d'expérimenter et de sortir de votre zone de confort. Chaque expérience de méditation est unique et vous permettra de vous connaître plus profondément. Quelques exemples: méditations avec Christophe André, Chris Germer, Matthieu Ricard ou encore Jon Kabat-Zinn. La science derrière la méditation de pleine conscience / Mindfulness La méditation de pleine conscience a gagné en popularité ces dernières années, et la science a commencé à explorer les bienfaits de cette pratique millénaire. Les études ont montré que la méditation régulière peut réduire le stress, améliorer la concentration, renforcer le système immunitaire, et même modifier positivement la structure du cerveau. Des recherches ont également montré que la méditation peut aider à gérer l'anxiété, la dépression et les troubles du sommeil. Les scientifiques continuent d'explorer les mécanismes exacts par lesquels la méditation agit sur le corps et l'esprit, mais les résultats sont prometteurs. La méditation est une pratique qui peut être bénéfique à tous, quel que soit votre âge, votre condition physique ou votre religion. Elle n'exige pas de compétences particulières, simplement de la patience, de la persévérance et de l'ouverture d'esprit. En vous engageant dans notre cours de méditation, vous vous offrez la possibilité de découvrir votre paix intérieure et de créer un espace de calme et de sérénité dans votre vie. Conclusion: La paix intérieure grâce à la méditation La méditation est bien plus qu'une simple pratique spirituelle. C'est une voie vers la paix intérieure et le bien-être global. Notre cours de méditation offre une occasion unique d'explorer différentes techniques, d'apprendre des instructeurs experts et de créer une routine de méditation régulière. Que vous cherchiez à réduire le stress, à améliorer votre concentration ou à vous connecter avec votre essence profonde, la méditation peut vous aider à atteindre vos objectifs. Rejoignez-nous dans ce voyage guidé vers la paix intérieure et découvrez la transformation profonde qu'elle peut apporter à votre vie. Embrassez votre potentiel illimité et libérez votre paix intérieure dès aujourd'hui. --- *Vous avez des questions sur notre cours de méditation ou vous souhaitez vous inscrire ? N'hésitez pas à nous contacter dès maintenant.*
  • Le pouvoir de la présence : Comprendre les 4 piliers de la pleine conscience
    Comprendre les 4 piliers de la pleine conscience Dans le monde rapide d'aujourd'hui, il est facile de se laisser emporter par le chaos et de perdre de vue le moment présent. Et si je vous disais qu'il existe un moyen d'accéder à un profond sentiment de paix et de clarté, ici et maintenant ? Bienvenue dans le monde de la pleine conscience, une pratique puissante qui a gagné en popularité ces dernières années en raison de sa capacité à améliorer la concentration, à réduire le stress et à améliorer le bien-être général. Dans cet article, nous allons explorer les quatre piliers de la pleine conscience, qui servent de base pour cultiver un sens profond de la présence dans notre vie quotidienne. Qu'il s'agisse de prêter attention à notre respiration ou d'observer nos pensées et nos émotions sans porter de jugement, ces piliers nous fournissent les outils nécessaires pour traverser les hauts et les bas de la vie avec grâce et résilience. Si vous êtes prêt à entreprendre un voyage transformateur vers une existence plus attentive, lisez ce qui suit pour découvrir le pouvoir de la présence et débloquer l'immense potentiel qui sommeille en vous. Les quatre piliers de la pleine conscience La pleine conscience repose sur quatre piliers essentiels qui nous aident à cultiver un état de présence profonde dans notre vie quotidienne. Ces piliers sont : La conscience La conscience est la première étape vers une pratique de pleine conscience réussie. Elle consiste à porter une attention intentionnelle à l'instant présent, en prenant conscience de nos sensations physiques, de notre respiration et de notre environnement. En développant cette capacité à être pleinement conscient de notre expérience moment après moment, nous pouvons commencer à cultiver un état de présence plus profond et à nous connecter à notre véritable essence. La conscience nous permet également de prendre du recul par rapport à nos pensées et à nos émotions, de les observer sans se laisser emporter par elles. Cela nous donne une perspective plus claire et nous permet de faire des choix plus conscients et alignés avec nos valeurs. L'attention L'attention est le deuxième pilier de la pleine conscience. Elle consiste à diriger notre attention de manière intentionnelle et à la maintenir dans l'instant présent. Cela peut être fait en se concentrant sur notre respiration, en observant nos sensations corporelles ou en prêtant attention à nos pensées et à nos émotions. L'attention nous aide à cultiver une présence profonde en nous permettant de nous engager pleinement dans l'activité que nous sommes en train de faire, qu'il s'agisse de travailler, de parler à quelqu'un ou de marcher dans la nature. En étant pleinement attentif à chaque instant, nous pouvons vivre une expérience plus riche et plus satisfaisante. L'acceptation L'acceptation est un pilier essentiel de la pleine conscience qui consiste à accueillir nos expériences telles qu'elles sont, sans jugement ni résistance. Cela signifie accepter nos pensées, nos émotions et nos sensations corporelles, qu'elles soient agréables ou désagréables. L'acceptation ne signifie pas que nous devons être passifs ou indifférents face à nos difficultés. Au contraire, elle nous permet de faire face à nos défis avec compassion et bienveillance envers nous-mêmes. En acceptant pleinement ce qui se présente dans l'instant présent, nous pouvons trouver une paix intérieure et une résilience face aux défis de la vie. L'action Le quatrième pilier de la pleine conscience est l'action. Il s'agit d'agir de manière consciente et alignée avec nos valeurs et nos intentions. Au lieu de vivre en pilote automatique, nous prenons le temps de réfléchir à nos choix et à leurs conséquences, en nous assurant qu'ils sont en accord avec ce qui est vraiment important pour nous. L'action consciente nous permet de vivre une vie plus épanouissante et significative, car chaque action que nous posons est guidée par notre intention profonde. Que ce soit prendre soin de notre corps, de nos relations ou de notre environnement, l'action consciente nous permet de vivre pleinement et de contribuer de manière positive au monde qui nous entoure. Les bienfaits de la pleine conscience La pleine conscience offre une multitude de bienfaits pour notre bien-être physique, mental et émotionnel. Voici quelques-uns des avantages que vous pouvez attendre de la pratique régulière de la pleine conscience : Réduction du stress et de l'anxiété : La pleine conscience aide à calmer le tumulte de l'esprit et à réduire les niveaux de stress et d'anxiété. Amélioration de la concentration : En cultivant la pleine conscience, vous pouvez développer une concentration plus profonde et une capacité à vous engager pleinement dans vos tâches. Augmentation de la résilience émotionnelle : La pleine conscience vous permet de mieux gérer vos émotions, de vous libérer des schémas de pensée négatifs et de faire face aux défis de manière plus équilibrée. Amélioration des relations : La pleine conscience vous aide à être plus présent et attentif dans vos relations, ce qui favorise une communication plus profonde et une connexion plus authentique avec les autres. Amélioration du bien-être global : En cultivant la pleine conscience, vous pouvez développer une plus grande appréciation pour les petits plaisirs de la vie et une plus grande satisfaction globale. Comment cultiver la pleine conscience dans la vie quotidienne La pleine conscience n'est pas seulement une pratique formelle que nous faisons assis sur un coussin de méditation. Elle peut être intégrée dans tous les aspects de notre vie quotidienne. Voici quelques conseils pour cultiver la pleine conscience dans votre vie quotidienne : Pratiquez la pleine conscience de la respiration La respiration est un ancrage puissant pour la pleine conscience. Prenez régulièrement quelques instants pour vous concentrer sur votre respiration, en observant simplement les sensations du souffle qui entre et sort de votre corps. Cela vous aidera à revenir à l'instant présent et à calmer votre esprit. Soyez attentif à vos sensations corporelles Prenez le temps de vous connecter avec votre corps et d'observer les sensations physiques que vous ressentez. Que ce soit en prenant une douche, en mangeant ou en marchant, soyez pleinement présent dans votre corps et observez les sensations qui se manifestent. Pratiquez la pleine conscience des pensées et des émotions Observez vos pensées et vos émotions sans jugement ni attachement. Laissez-les passer comme des nuages dans le ciel, sans vous laisser emporter par elles. En développant cette capacité à observer vos pensées et vos émotions de manière détachée, vous pouvez cultiver une plus grande clarté mentale et une plus grande sérénité. Trouvez des moments de calme dans votre journée Accordez-vous des moments de calme dans votre journée pour vous ressourcer et vous reconnecter avec vous-même. Que ce soit en méditant, en marchant dans la nature ou en écoutant de la musique apaisante, trouvez des activités qui vous permettent de vous détendre et de vous recentrer. Conclusion La pleine conscience est bien plus qu'une simple pratique de relaxation. C'est une approche profonde de la vie qui nous permet de cultiver un état de présence profonde dans chaque instant. En développant les quatre piliers de la pleine conscience - la conscience, l'attention, l'acceptation et l'action - nous pouvons vivre une vie plus épanouissante, plus équilibrée et plus significative. Alors, que vous soyez débutant ou pratiquant chevronné, prenez le temps d'explorer la pleine conscience et découvrez le pouvoir de la présence dans votre propre vie.
  • En quoi la méditation peut-elle être bénéfique pour ma santé mentale ?
    La méditation est une pratique qui peut être bénéfique pour la santé mentale de plusieurs façons. Tout d'abord, la méditation peut aider à réduire le stress et l'anxiété en permettant à l'esprit de se relaxer et de se calmer. Elle peut également améliorer la concentration et la clarté mentale en entraînant l'esprit à être plus attentif et présent. De plus, la méditation peut également favoriser la croissance personnelle en permettant aux gens de mieux se connaître eux-mêmes et de développer une meilleure compréhension de leurs pensées, de leurs émotions et de leur comportement. En résumé, la méditation peut contribuer à améliorer la santé mentale en réduisant le stress, en améliorant la concentration et en favorisant la croissance personnelle. La santé mentale désigne l'état de bien-être émotionnel, psychologique et social d'une personne. Elle englobe les aspects mentaux et émotionnels d'une personne, ainsi que sa capacité à gérer les stress quotidiens, à établir et maintenir des relations saines, et à fonctionner de manière productive et adaptée au sein de la société. Une personne en bonne santé mentale est en mesure de ressentir et d'exprimer des émotions, de penser de manière claire et rationnelle, et de s'adapter aux situations de la vie de manière positive. Une mauvaise santé mentale, en revanche, peut se manifester par des troubles émotionnels et comportementaux tels que la dépression, l'anxiété, la bipolarité, les troubles alimentaires, ou encore les troubles de la personnalité.
  • Quels sont les principaux freins à la méditation ?
    Il existe plusieurs freins à la méditation qui peuvent empêcher une personne de pratiquer régulièrement. Les principaux freins sont les suivants : 1. Le manque de temps : Pour beaucoup de gens, la vie est très occupée et il peut être difficile de trouver du temps pour méditer. 2. La distraction : Il est facile de se laisser distraire par les pensées, les émotions et les stimuli extérieurs pendant la méditation. 3. Le manque de motivation : Certaines personnes peuvent ne pas avoir suffisamment de motivation pour méditer régulièrement, ou peuvent ne pas voir l'intérêt de la méditation. 4. Le manque de savoir-faire : Pour certaines personnes, la méditation peut sembler difficile ou complexe, et il peut être difficile de savoir comment s'y prendre pour méditer correctement. Il est important de reconnaître ces freins et de trouver des solutions pour les surmonter afin de pouvoir pratiquer la méditation régulièrement et en tirer les bienfaits pour la santé mentale et physique.
  • Les diverses propositions sont-elles toutes adaptées aux débutants ?
    OUI absolument, méditer est un apprentissage et nous nous considérons toutes et tous comme débutants car chaque nouvelle méditation ou chaque nouveau moment vécu et unique/précieux. Dans nos groupes, il règne un esprit de bienveillance, d'ouverture, d'écoute et nous faisons très attention aux besoins émotionnels de chacune et chacun. Vous êtes donc toutes et tous bienvenus !
  • Qu'est ce que la Mindfulness ?
    Il existe beaucoup de définitions de la pleine conscience, mais souvent les plsu simples sont les meilleures. Nous vous proposons celle de Jon Kabat-Zinn "Prêter attention à quelque chose, d'une manière particulière, dans un but précis, au moment présent, sans jugement". - Prêter attention signifie centrer son attention sur certaines choses, cela peut être votre respiration, vos sensations corportelles, des éléments de votre environnement externe (vos cinq sens) de manière très large, être concentré ! - Dans un but précis, au moment présent est une référence au fait que nous vivons souvent dans le passé a travers nos craintes, nos angoisses mais aussi dans nos souvenirs avec des fois des envies de retrouver ce qui a été perdu. Nous avons aussi tendance à vivre dans le futur a travers des projections hypothétiques qui n'arriverons surement jamais. Il est donc primordial d'"être" et de "vivre" dans l'instant présent. S'ouvir à ce qui est présent, tant dans les moments de bonheurs que de difficultés. - Sans jugement ! Hmm, en tant qu'humain, le jugement est normal et instinctif. Il s'agit donc bien plus d'observer que nous jugeons ou nous nous auto-jugeons, puis revenir en toute bienveillance sur notre objet d'attention. Avec l'habitude, l'observation neutre ou le non jugement pourra faire place au jugement.
  • Qu'est-ce que la pleine conscience ?
    La pleine conscience est l'état d'être conscient de l'instant présent, en acceptant et en accueillant ses pensées et ses émotions sans jugement. C'est une qualité de l'esprit que l'on peut développer à travers la pratique de la méditation de pleine conscience, mais aussi dans la vie quotidienne en prenant conscience de ses sensations, de ses pensées et de son environnement. La pleine conscience peut aider à réduire le stress et l'anxiété, et à améliorer la concentration et la santé mentale.
  • Qu'est-ce que la méditation de pleine présence ?
    La méditation de pleine conscience est une pratique qui vise à amener l'attention du pratiquant sur le moment présent, en acceptant ses pensées et ses émotions sans jugement. Elle peut être pratiquée de différentes manières, mais généralement implique de se concentrer sur sa respiration, tout en prenant conscience de ses sensations physiques et de son environnement. La méditation de pleine conscience peut aider à réduire le stress et l'anxiété, et à améliorer la concentration et la santé mentale.
bottom of page